• info@gotestament.com
25 août 2017

Régler ses chicanes sur le web… c’est maintenant possible !

Régler ses chicanes sur le web… c’est maintenant possible !

Le 15 août dernier, lors de mon passage à l’émission 100% Normandeau, j’ai parlé du site web OnRègle, un site web permettant de régler un conflit en ligne.

Ce site a été créé par trois Montréalais : Me Alexandre Désy et Me Philippe Lacoursière, tous deux avocats, ainsi que par Charles Méthot, homme d’affaires.

OnRègle veut vous éviter d’avoir à payer un avocat pour régler vos chicanes (peu importe le type de chicane). Toutes les étapes du règlement d’un conflit peuvent être faite via ce site : de la mise en demeure à la demande en justice en passant par la négociation en ligne. Tout est conçu pour que vous puissiez régler un litige sans que vous n’ayez à vous déplacer, et en limitant le plus possible les rencontres entre les individus qui sont en chicane.

Les tarifs de OnRègle sont environ 10x moins cher que ceux des avocats. Ça vaut donc la peine d’explorer cette avenue en premier !

Je suis d’ailleurs  très fier de vous annoncer que nous avons décidé d’unir nos forces à celles de OnRègle afin d’offrir aux Québécois et aux Canadiens des applications et des technos juridiques efficaces ! Nous avons hâte de travailler ensemble pour vous offrir de nouvelles solutions, toutes plus géniales les une que les autres !

 

LA CHICANE SUCCESSORALE

COMMENT PRÉVENIR LA CHICANE

Faire son testament

Au mois de mai 2017, TD Gestion de patrimoine rendait publique une étude nous apprenant que plus de 50% des Canadiens n’ont pas de testament. Si vous ne voulez pas que vos proches se chicanent à savoir qui va avoir quoi, la première étape est de le décider vous même dans un testament !

 

Communiquez bon sang !

L’étude de la TD nous apprenait aussi que 39% des Canadiens n’ont jamais discuté avec leurs enfants de leurs souhaits en matière de succession. AYOYE !

Et c’est bien là le problème ! Le décès est devenu tabou. Je ne vous dis pas d’en parler à toutes les semaines, mais ayez au moins une bonne discussion sérieuse avec TOUTES LES PERSONNES CONCERNÉES ! Faites une réunion de famille et abordez le sujet de front :

  • Quels sont vos souhaits pour vos funérailles ? Une incinération, un enterrement, un service religieux ou laïc ?
  • Avez vous un testament ? Qui hérite de quoi et pourquoi. Oui, oui ! Dites à vos héritiers qu’ils sont vos futurs héritiers. Pourquoi ? Parce qu’un héritage, ce n’est pas une loterie ! Ca ne devrait pas être une surprise !
  • Demandez à vos futurs héritiers s’ils aimeraient avoir un bien en particulier à votre décès. Pas parce qu’ils sont matérialistes, mais parce que tel ou tel bien représente pour eux quelque chose de spécial. Vous seriez surpris de voir combien de gens on déjà leur idée de ce qu’ils voudraient avoir de vous. Obtenez l’approbation de tous. Le fait d’en parler en gang désamorcera les chicanes futures.

 

COMMENT RÉGLER LA CHICANE

Il arrive malgré tout que la chicane pogne quand même. Les frustrations refoulées qui ressortent, et soudainement, les mots “équité” et “justice” prennent un sens nouveau.

Pour régler la chicane, on peut toujours se rendre à procès et engager plus milliers, voire plusieurs dizaines de milliers de dollars en frais d’avocat.

Cependant, il existe d’autres solutions intéressantes pour venir à bout des conflits :

 

OnRègle.com

Le 15 août dernier, lors de mon passage à l’émission 100% Normandeau, j’ai parlé du site web OnRègle, un site web permettant de régler un conflit en ligne.

Ce site a été créé par trois Montréalais : Me Alexandre Désy et Me Philippe Lacoursière, tous deux avocats, ainsi que par Charles Méthot, homme d’affaire.

OnRègle veut vous éviter d’avoir à payer un avocat pour régler vos chicanes (peu importe le type de chicane). Toutes les étapes du règlement d’un conflit peuvent être faite via ce site : de la mise en demeure à la demande en justice en passant par la négociation en ligne, tout est conçu pour que vous puissiez régler un litige sans que vous n’ayez à vous déplacer, et en limitant le plus possible les rencontres entre les individus qui sont en chicane.

Les tarifs de OnRègle sont environ 10x moins cher que ceux des avocats. Ca vaut donc la peine d’explorer cette avenue en premier !

 

La médiation successorale

Cette première solution est efficace, car elle a pour but d’amener les gens à se parler dans un atmosphère plus calme que celui qu’on retrouve dans un souper de famille. La médiation est souvent animée par un notaire ou par un avocat, extérieur au conflit, qui guidera les parties dans des discussions respectueuses, dans le but de trouver un terrain d’entente.

La médiation ne tranche pas le litige, mais elle permet de trouver un terrain d’entente !

 

L’arbitrage successoral

Ici, le notaire ou l’avocat médiateur devient un arbitre, c’est à dire un juge privé. Pareil comme dans l’émission à la télé… Plus rapide et souvent moins cher que le recours aux tribunaux, l’arbitrage peut être fait directement, ou encore se tenir après un médiation.

L’arbitre entendra les prétention de chacun, et tranchera le conflit comme le ferait un juge. Sa sentence est finale et sans appel.

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *